Bonne et Heureuse Année 2017 !

Bonne et Heureuse Année 2017 !

Chers amis de Beudon, Quelle année ! Nous ne serons pas prêts d’oublier le millésime 2016 ! À celles et ceux qui ne le savent pas encore, nous avons la grande douleur d’apprendre le décès accidentel de Jacques le 10 juin dernier alors qu’il soignait ses vignes de...

lire plus

Portes ouvertes le vendredi 23 décembre

C’est avec plaisir que nous vous accueillons au pied du téléphérique de Beudon le vendredi 23 décembre, toute la journée, de 10 à 18 h. N'hésitez pas non plus à nous contacter si vous souhaitez nous rendre visite entre Noël et Nouvel an. Renseignements au 027 744 12...

lire plus

Produits en vedette

Archives

Categories

Beudon et la biodynamie

Lumière de printemps sur Beudon.

Lumière de printemps sur Beudon.

Depuis 1971, nous sommes propriétaires du Domaine de Beudon. A partir de cette date, pas à pas, nous avons essayé de supprimer l’utilisation de tous les produits de synthèse, en premier lieu dans les vignes isolées de Beudon. Puis dès 1991, à tous les étages de l’exploitation et pour toutes les cultures. Ainsi notre façon de produire est devenue de plus en plus écologique. Depuis 1993, nous cultivons en biodynamie. Toutes nos terres sont travaillées avec un maximum de soin de conscience et… beaucoup de passion!

Cette manière de cultiver nous permet d’obtenir des aliments ayant une qualité intrinsèque maximale Ils doivent être à même de convenir aux consommateurs les plus exigeants pour leur santé et leur bien-être. En utilisant des levures indigènes (pieds de cuve) pour la vinification, nous obtenons des vins moins alcoolisés, mais très équilibrés et qui ne donnent pas l’impression d’être moins alcooliques. Les levures du commerce sont souvent sélectionnées pour faire des vins plus alcooliques.

La viticulture biodynamique, les récoltes de faible quantité, les levures indigènes et la non-filtration nous garantissent la qualité intrinsèque du vin et de sa conservation pendant de longues années. Selon notre expérience nous pensons qu’on peut boire nos vins jeunes, mais on gagne à attendre.

Ce message est également disponible en : Allemand