Encore plusieurs vins dégustés

Steve Bettschen a encore dégusté plusieurs de nos vins en ce mois de décembre 2009.

Voici les nouvelles dégustations: Cuvée Antique 2008, Johannisberg 2008, Dôle 2005, Riesling-Sylvaner 2008, Dôle 2006, Humagne Rouge 2008, Petite Arvine 2008, Pinot Noir 2008, Diolinoir 2008, Fendant 2008, Schiller 2008, Gamay 2006.

Retrouvez toutes ces avis de dégustation
sur cette page.

Et en 2009, quoi de neuf?

Après trois magnifiques mois secs et ensoleillés, c’est avec plaisir et satisfaction que, les récoltes terminées, nous connaissons à nouveau un excellent millésime!Quelle joie de pouvoir récolter une vendange saine dans des vignes complète-ment enherbées où les ceps, grâce aux soins bio-dynamiques, font plaisir à voir.

L’année dernière, nous vous annoncions une diversification de notre gamme de vins. Actuellement, nous avons le grand plaisir, avec la Cuvée Antique et le Schiller, de pouvoir déguster des crus très intéressants et agréables, offrant des saveurs inédites.

Notre premier Johannisberg, si longtemps désiré, est une réussite et suscite avec la Constellation un engouement bien mérité. Quant au Riesling x Sylvaner surmaturé, le 2008 continue son évolution dans sa barrique et le 2009 attend encore le moment propice pour la vendange.

Les propos du réalisateur du film «Mondovino», Jonathan Nossiter, jury au Festival du film de Locarno, relatés le 1er septembre dans l’article du Temps «Bouleversé par des vins suisses», nous ont beaucoup touchés et confortés dans notre manière de faire. «Sur les conseils d’un ami, j’avais commandé une caisse des vins du domaine de Beudon(…). Nous avons dégusté une dôle, puis un pinot noir, et nous étions tous par terre! Je peux vous assurer que c’était une expérience à la fois sensorielle et culturelle, qui nous a marqués profondément. Nous avons senti la force du terroir valaisan de manière pure et directe. Il est évident que le domaine de Beudon a mis la barre très haut(…). Beudon est une belle expérience d’une conjonction entre la recherche du plaisir et une conscience éthique.»

Heureusement, de plus en plus d’oenophiles se passionnent pour la vérité et l’excellence de nos crus. A ce sujet, essayez vous-même de faire déguster nos vins à l’aveugle, par exemple un Fendant, en demandant des commentaires de dégustation,en faisant deviner le lieux d’origine, le cépage et le millésime, cela vous procurera bien du plaisir.

Mais il ne suffit pas de philosopher! La réalité est toujours présente. L’entretien d’un domaine comme celui de Beudon demande souvent des aménagements et réparations. En 2009, nous avons entrepris plusieurs grands travaux extraordinaires. Deux hauts murs de soutènement écroulés ont été érigés. Notre production d’électricité renouvelable a été améliorée de 20% et a été intégrée dans le système Swissgrid, ce qui la fait participer à tout le réseau électrique européen.

Malgré les plus ou moins grandes difficultés qui surgissent, c’est avec beaucoup d’amour, de passion et de persévérance que nous continuons notre route.
Nous vous remercions de tout coeur pour le soutien que vous nous apportez en achetant et en faisant connaître nos vins. Et pour votre santé, nous vous conseillons: Buvez du Bio — Buvez du Bon — Buvez du Beudon!

Cordiales salutations, Jacques et Marion Granges-Faiss

La dégustation de Steve Bettschen

« Robe grenadine, intensité moyenne. Joli nez avenant de sous-bois chaud, fraise Mara, mousse sèche. La bouche est précise dès l’attaque. Elle se tend sur une matière à la fois structurée et fuselée. Finale nerveuse, légèrement amère et noblement austère ! Un vin comme celui-ci se boit un peu frais, sur un saucisson en croûte ou des haricots secs au lard. Un régal ! »

La critique concerne notre Constellation 2007 et a été formulée par Steve Bettschen, oenophile, caviste, négociant et membre permanent du Grand Jury Européen.

Outre le Constellation, il a également dégusté toute une série de nos vins.