Fendant – Vieilles vignes

13.50 CHF23.00 CHF TTC

 

Fendant 2011 – Falstaff Chasselas Trophy: “Jaune doré clair. Nez nettement mûr avec des agrumes secs, surtout l’orange, plus de la fumée, un peu de pêche grillée. Se développe de plus en plus avec l’air, se montre visiblement plus herbacé. Très souple en bouche avec une acidité merveilleusement soutenue et une grande harmonie. Finit longtemps sur des notes d’herbes et d’agrumes, ne montre aucun signe de vieillissement. Chasselas de première classe qui peut continuer à vieillir pendant quelques années encore.”  Dégusté par Dominik Vombach et Benjamin Herzog, Falstaff Chasselas Trophy 2021

Fendant 2011 – Évelyne Malnic: Une cuvée très savoureuse. La rondeur et le fruit. Parée de jaune pâle aux reflets dorés, le nez expressif, flatteur, libère des notes de fruits blancs bien mûrs, pointe toastée, grillée, léger boisé. À l’unisson, la bouche, ronde, riche, gouleyante à souhait, déroule une belle matière fruitée, appuyée par une tendre fraîcheur acidulée. Bel équilibre. Final fruité de persistance agréable. Évelyne Malnic Guide des vins en biodynamie, cinquième édition

Voir ci-dessous pour d’autres dégustations.

Effacer
UGS : 01 Catégorie :

Description

Fendant 2018 – Falstaff Chasselas Trophy: Nez assez intense avec des notes d’amandes, de fleurs des champs et d’herbes séchées ainsi que des notes d’agrumes confits, de fruits secs discrets et de poire. La bouche est d’un beau contenu, d’une ampleur moyenne avec une acidité naturelle bien intégrée, une structure tannique agréable et des notes fumées et épicées. La finale est de longueur moyenne avec des notes de caramel.

Fendant 2010 – Steve Bettschen: Jaune pâle. Premier nez intense de fumée chaude, de pierre à fusil. Notes florales à l’ouverture. Attaque presque douce, grasse, vineuse. Encore en boule, c’est un vin qui a besoin de beaucoup de temps pour se faire : un bon passage en cave ou deux heures de carafe. Très mûr en finale, ce vin sera, dans quelque temps, le bon compagnon d’un plateau de fromages d’alpage.

Fendant 2009 – Steve Bettschen: La robe présente une teinte doré pâle, un peu mate. Au nez, se succèdent les fruits secs, la résine chaude, les fleurs des champs et l’herbe, le tout sur un fond poudré, minéral. En bouche, le corps est bien là, sans gaz carbonique, soutenu par une matière assez dense, pour l’instant sur la retenue. Un vin à ouvrir un peu avant le service et à déguster par trop frais (plutôt 12 °C que 8 °C). Le mieux serait encore de l’encaver pour quelques mois. Il se montrera alors plus ouvert et fera de beaux accords avec un fromage d’alpage bien affiné ou un gratin de féra à l’estragon.

Fendant 2008 – Steve Bettschen: Robe jaune pâle. Très joli nez fruité, touche de crème de pêche glacée, miel d’acacia. Belle bouche ample, volumineuse, aérienne, sur le tilleul. Longue finale bien soyeuse, patinée et sans aucune lourdeur. Le parfait vin d’apéritif !

Fendant 2007 – Steve Bettschen: Doré lumineux. Nez frais sur la pâte de fruits puis sur les fleurs (camomille), une touche lactée, une note d’hydrocarbure. Passé une attaque riche, le corps possède une certaine fraicheur en milieu de bouche. Association d’onctuosité, de vivacité et finale bien droite. Fera un très joli mariage sur un poisson du lac en papillote.

Fendant 2005 – Steve Bettschen: Robe jaune dorée, nuances d’étain. Le nez est assez intense : fleur d’oranger, hysope, camomille, fruits blancs, touche lactique, note fumée et pointe de curry. La bouche se montre ronde, assez vineuse et se termine sur une finale quelque peu beurrée. A son apogée, ce vin est à déguster en apéritif, idéalement accompagné de gougères.

Fendant 2004 – Steve Bettschen: Un vin assez expressif, sur de jolies notes de fleurs blanches, de tilleul, de pollen. En bouche, il présente un très léger gaz carbonique ainsi que des arômes de mandarine et de biscuit. Souple, la matière se montre joliment évoluée et se termine sur une finale nette. Un vin à son apogée, à boire assez frais, en apéritif ou sur une petite friture du lac.

Fendant 2004 – Évelyne Malnic: Un fendant plaisant et gourmand. Dans sa robe dorée, le nez d’abord discret va s’ouvrant et se complexifiant sur les notes de fruits blancs, touches amande, miel. L’attaque tout en douceur annonce bouche gouleyante aux arômes du bouquet. Bel équilibre. Finale agréable, quoique un peu courte, sur une touche acidulée. Fendant 2004 – Évelyne Malnic Guide des vins en biodynamie, cinquième édition

 

 

 

 

Informations complémentaires

Millésime

2004, 2005, 2007, 2008, 2009, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019

Bouteille

75 cl, 50 cl

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Fendant – Vieilles vignes”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *