“Falstaff est une fois de plus parti à la recherche du meilleur Chasselas de Suisse. Les lauréats sont le Domaine de Beudon, Bernard Cavé et le Domaine La Colombe SA”, écrit le magazine sur son site internet.

Les variétés de chasselas semblent se diversifier de plus en plus. C’est exactement l’impression que nous avons eue lors du Falstaff Chasselas Trophy de cette année. En plus du style classique et filigrane qui a prédominé, il y avait beaucoup plus de vins expérimentaux à ce Trophée que les années précédentes. En partie non filtré, en partie vinifié avec moins de dioxyde de soufre et en partie mis sur le marché avec une maturité nettement supérieure.

 

Exactement un tel vin, un Chasselas vieilli, s’est également hissé à la première place du Trophée de cette année. Le Fendant 2011 du Domaine Beudon en Valais. L’un des derniers millésimes vinifiés par le vigneron Jacques Grange, décédé en 2016. Figure exceptionnelle du monde viticole suisse, Grange, considéré comme un pionnier de la viticulture biodynamique dans ce pays, s’est attaché toute sa vie à l’expression de la nature, du terroir, dans ses vins. Le Chasselas du Domaine Beudon, dirigé par sa femme Marion depuis la mort de Granges, est un monument. Un produit qui n’a pas encore atteint son apogée, mais qui peut mûrir pendant des années. La maturité sied bien au Chasselas, comme nous avons eu le plaisir de le découvrir à plusieurs reprises lors de nos précédents trophées. En outre, le Trophée a montré une fois de plus à quel point la variété est sensible aux influences extérieures. Que ce soit le microclimat, le sol ou le vigneron. Le chasselas exprime ces influences plus clairement que les autres variétés.

Le magazine a octroyé 94 points au Fendant 2011 lors de son “Chasselas Trophy 2021“, la meilleure note de la sélection.
Le Fendant 2018 a obtenu 93 points et la Cuvée antique 2018 92 points.

N’hésitez pas à venir les déguster à l’occasion des Estivales des Vins du Valais, du 20 au 22 août 2021.

Les dégustations:

Fendant 2011 “Jaune doré clair. Nez nettement mûr avec des agrumes secs, surtout l’orange, plus de la fumée, un peu de pêche grillée. Se développe de plus en plus avec l’air, se montre visiblement plus herbacé. Très souple en bouche avec une acidité merveilleusement soutenue et une grande harmonie. Finit longtemps sur des notes d’herbes et d’agrumes, ne montre aucun signe de vieillissement. Chasselas de première classe qui peut continuer à vieillir pendant quelques années encore.”

Fendant 2018  Nez assez intense avec des notes d’amandes, de fleurs des champs et d’herbes séchées ainsi que des notes d’agrumes confits, de fruits secs discrets et de poire. La bouche est d’un beau contenu, d’une ampleur moyenne avec une acidité naturelle bien intégrée, une structure tannique agréable et des notes fumées et épicées. La finale est de longueur moyenne avec des notes de caramel.”

Cuvée antique 2018  “Jaune or pâle dans le verre. Au nez, des notes de fruits secs, d’herbes ainsi que des nuances fruitées de boyaux de pommes. Frais en bouche avec des arômes de camomille, d’anis et de poivre blanc. Il possède un tanin perceptible et une belle acidité de soutien. La finale est de longueur moyenne et extrêmement fraîche.”